L'album d'un père

Lundi, 25 décembre 2000
L'éclipse de Noël




L'éclipse solaire partielle du 25 décembre 2000 Ton premier Noël a été marqué par un événement rare. Une éclipse partielle du soleil est venu adoucir quelque peu la lumière autour de l'heure du dîner.

Ces deux croissants semblables au sourire du chat de Cheshire ne sont pas des croissants de Lune. C'est le Soleil, masqué en partie par le satellite de la Terre.
Si on en voit deux, c'est par une double réfraction. J'ai pris cette photo à travers la vitre de la fenêtre du salon, et puis j'ai mis des verres fumés devant mon appareil.




Comme tu dormais, j'ai posé les lunettes en question sur ton nez. Pour paraphraser celui dont on célèbre la naissance aujourd'hui, pardonne à ton père, Maude, car il ne sait pas qu'il fait des pitreries. Maude cool avec ses lunettes noires



Mamilou tentant en vain de visualiser l'éclipse Ta mère a construit une «visionneuse d'éclipse» en suivant les instructions du Planétarium de Montréal. Mais on ne voyait pas grand-chose. Mamilou, pourtant grande scientifique devant l'éternel, n'y a vu que du feu elle aussi. C'était finalement mon appareil photo qui donnait les meilleurs résultats.



L'éclipse a duré près de deux heures, pendant lesquelles la lumière était toute chaude, un peu comme au coucher du soleil. Sauf qu'on était en plein après-midi. Pendant le dîner de Noël, avec Mamilou, le mur qu'on voit par la fenêtre de la salle à manger était tout à coup presque beau. Le mur de brique du voisin, rendu tout «chaud» par la lumière de l'éclipse



Maude déguisée en père Noël Dans l'après-midi, maman a enfin pu te mettre cet ensemble de père Noël acheté par ta tante Liane. Ici encore, pardonne-leur, Maude, car elles ne savent pas... bref, tu comprends le message.



C'est ainsi accoutrée que tu nous as accompagnés au souper de Noël organisé par ton grand-papa Claude. Il nous a fait cuire une méga-dinde juteuse à souhait, dont lui seul a le secret. Et comme il était chez lui (c'est-à-dire qu'il n'était pas obligé de conduire après), il a pu s'en donner à coeur joie! Grand papa Claude, un bon vivant



Une bouteille de rouge, accompagnée d'un litre de Coke diète Le repas fut d'ailleurs arrosé de quelques bonnes bouteilles.



Chaque année, ton grand-papa installe cette crèche aux lumières intermittentes sous son petit arbre artificiel. Ça fait quinze ans que je le vois, ce mini village de plastique, toujours fidèle au poste. Je lui trouve un petit quelque chose de réconfortant. Il fait partie des traditions de Noël. La crèche sous l'arbre artificiel de grand-papa Claude



Affiche des Canadiens de Montréal de l'année 1958-59 Chez ton grand-père, il y a aussi cette affiche dans le sous-sol. Elle est maganée un peu puisqu'elle est plus vieille que moi. Elle représente les joueurs et les entraineurs du club de hockey Canadien de Montréal à une époque diamétralement opposée à cette année. Leur saison 1958-59 fut beaucoup plus glorieuse que leur saison 2000-2001. Ils ont gagné la coupe Stanley, alors qu'ils sont en ce moment les derniers de la ligue.
Tu ne comprends certainement rien de ce que je raconte, mais un jour, le nom de Maurice Richard évoquera peut-être quelque chose en toi, ne serait-ce que parce que ton grand-papa avait ce poster chez lui.



Après un copieux souper, on s'est éclipsés, car ton frère et toi deviez dormir (tu as d'ailleurs passé huit heures d'affilée dans les bras de Morphée, dans la nuit du 25 au 26, en grande partie grâce au porto que maman a bu avant de te donner ton dernier boire!).
Avant de me coucher, j'ai dû pour ma part me prémunir contre les brûlures...
How do you spell relief

[ <<< page précédente ] [ accueil ] [ page suivante >>> ] hugo66