L'album d'un père

Lundi, 1er janvier 2001
2001: odyssée à Sainte-Rose




Grand-papa Michel coiffé du bonnet du père Noël Ce père Noël qui te souhaite «Bonne année», c'est ton grand-papa Michel. Il nous a reçus chez lui le soir du Jour de l'an pour un savoureux souper, gracieuseté de sa mère Noël, Suzanne.



Chez lui, c'est dans la maison où j'ai passé mes douze premières années. À l'étage, il y a encore ma chambre. Voici ce que je voyais quand je regardais par ma fenêtre. Je trouve ça encore plus beau que quand j'étais enfant. Quand je pense que ton frère et toi ne voyez qu'un mur de briques par votre fenêtre, j'ai honte... Vue sur Sainte-Rose de la fenêtre de ma chambre d'enfant



Xavier patinant sur la rivière des Mille-Îles Avant de développer les cadeaux, Xavier, Maman, tante Geneviève et moi en avons profité pour faire quelques tours sur une patinoire publique aménagée sur la rivière gelée.
Gelée «ben dur», cette glace, plus que lorsque je suis passé à travers... mais je t'ai déjà raconté cela il y a trois mois. Je radotte...



Sur la rivière, en ce Jour de l'an, il y avait aussi ce type, qui détournait bien des regards avec son cerf-volant géant et ses skis. Je n'ai aucune idée du nom du sport étrange dont il nous faisait la démonstration. Peut-être deviendra-t-il ta passion un jour? Ou celle de ton futur chum?

Wow! Regarde-moi ce ciel. Les nuages sont comme une plage à marée basse, vue d'en dessous.

Sport étrange, croisement entre le cerf-volant et le ski de fond



Xavier faisant la distribution des cadeaux De retour chez grand-papa, ce fut une véritable orgie de cadeaux! Et pourtant, on s'était tous promis qu'on ne se donnerait rien. Tout le monde avait quand même un petit quelque chose pour chacun. Et ton grand frère s'est fait un plaisir de faire la distribution, en prenant soin de garder ses cadeaux à lui pour la fin! Comme la cerise sur le sundae. Les cerises, faudrait-il plutôt dire!



Le tout fut documenté par ton oncle Thierry, qui arborait aujourd'hui une chevelure à la Jacques Villeneuve. En fait, il veut les teindre en bleu après. Ce sera peut-être ta couleur à toi aussi un jour. Avec quelques boucles de nez et un petit piercing du nombril. Hi hi hi.
Mais peut-être aussi seras-tu straight comme la pluie...
On verra bien. Reste que, normalement, comme j'ai été plus conservateur que mes parents, tu devrais l'être moins que moi. Ça oscille comme un pendule d'une génération à l'autre, ces choses-là.
Oncle Thierry derrière la caméra



Maude caméscopisée J'aimerais bien mettre en ligne un clip vidéo avec ton frère et toi. Mais ça représente un fichier beaucoup trop lourd pour ce que mon hébergeur gratuit permet pour l'instant.



On va donc se contenter de ces images fixes.
Fixes, mais fichtrement jolies.
Xavier et Maude au Jour de l'an

[ <<< page précédente ] [ accueil ] [ page suivante >>> ] hugo66