L'album d'un père

Samedi, 18 novembre 2000
Premières




Xavier lisant dans l'ascenseur menant chez tante Aline Les premières sont nombreuses ces jours-ci!
Hier, ton grand frère entamait son premier roman. Il n'en a d'ailleurs pas décollé de la journée!
Ce matin, quand je me suis réveillé à tes côtés et que j'ai caressé ton quintuple menton, tu m'as fait ton premier sourire!

Ce fut peut-être le réveil le plus agréable de ma vie!




C'était également ta première sortie hors de la maison depuis ton retour de l'hôpital (si on excepte ta visite chez le médecin, à deux semaines). Cette première sortie t'a menée à Montréal-Nord, chez ton arrière-grande-tante Aline, dont c'était l'anniversaire, hier. Tante Aline s'apprêtant à souffler la chandelle sur son gâteau



Oncle Rudy Son mari, oncle Rudy (que ton frère appelait «Woody» quand il était plus jeune), était là. Mais il ne se sentait pas bien. Son état m'inquiète. Lui qui était toujours si robuste, qui jouait à la boxe avec mon frère et moi quand on était enfants, a dit à tante Aline qu'il allait tout faire pour «passer à travers le temps des Fêtes».
Pour la première fois, j'ai vu dans ses yeux qu'il se rendait compte, lucidement, sereinement, que sa vie s'achevait...
alors que la tienne commence à peine.



Tout est ancien, ici. Au marché aux puces dont s'occupe tante Aline, dans le sous-sol de son immeuble, on trouve plein de quasi-antiquités sur les tablettes. Voici l'ancêtre de l'appareil photo dont je me sers pour faire cet album. J'en avais un quand j'étais petit. Peut-être te donnerai-je mon appareil numérique quand tu seras plus vieille. Peut-être aussi n'en voudras-tu même pas, tant il te semblera périmé, comme la cassette huit pistes de Fernand Gignac (30 ans de carrière et vos plus belles chansons d'amour, Les Disques Martin) que j'ai achetée ici la dernière fois que je suis venu (50¢). Instamatic 126 avec Flashbulb™



Ta grand-mère fumant une clope sur le balcon de tante Aline, avec vue sur Rivière-des-Prairies En fait, tante Aline habite une tour remplie de retraités, dans un quartier rempli de tours remplies de retraités.



Elle habite au 13e étage.
J'ai toujours envie de sauter quand je me retrouve dans les hauteurs. Ça se BASE-jumperait bien, ici! Pour moi, ton oncle Thierry pense la même chose!
Oncle Thierry fumant une clope sur le balcon de tante Aline

[ <<< page précédente ] [ accueil ] [ page suivante >>> ] hugo66